Skip to content

Plan de lutte contre le frelon asiatique

Le frelon asiatique – Vespa velutina nigrithorax -, originaire d’Asie, a été introduit en France en 2004 en région Aquitaine. Sa progression depuis l’Ouest de la France a été rapide et aujourd’hui plus des trois quarts du territoire sont envahis. Cet insecte nuisible représente un grave danger pour les abeilles.

Le frelon asiatique est classé au niveau national dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie pour l’abeille domestique Apis mellifera et soumis à des mesures obligatoires : de surveillance, de prévention et de lutte (AM du 26/12/2012).

Cet arrêté ministériel devra être abrogé suite à l’application de la Loi Santé Animale (LSA) qui ne considère pas le frelon asiatique comme une maladie. Les textes réglementaires n’ont pas été encore publiés. Au niveau européen, le frelon asiatique est classé dans la liste des espèces exotiques envahissantes depuis le 13 juillet 2016.

Les sections apicoles de l’Organisme à Vocation Sanitaire Animal sont chargées d’animer et de coordonner un plan de lutte contre le frelon asiatique dans les départements colonisés.

Les enjeux du plan de lutte contre le frelon asiatique sont au nombre de 3:

Frelon asiatique

Les objectifs du plan de lutte sont :

  • Sensibiliser et informer le grand public;
  • Détruire des nids afin de limiter et de maîtriser la propagation du frelon asiatique;
  • Expérimenter de nouvelles méthodes pour protéger les ruchers et de diffuser les informations auprès des apiculteurs.

La mise en œuvre du plan de lutte se décline au travers différentes actions :

  • La gestion des destruction des nids;
  • Des expérimentations de piégeage dans le but de protéger les ruchers;
  • La communication.
Frelon asiatique

Gestion des destructions des nids de frelons asiatiques

Tous les signalements des nids de frelons asiatiques doivent être enregistrés sur la plateforme régionale www.frelonsasiatiques.fr en ajoutant une photo obligatoirement. Pour les personnes qui ne disposent pas d’outils informatiques, vous pouvez contacter directement le GDS26 au 04 75 78 48 30. La campagne de destructions des nids se déroule du mois de février au mois de novembre.

Lorsque votre signalement est enregistré sur la plateforme, l’animateur de la plateforme régionale va soit pouvoir déterminer s’il s’agit de frelon asiatique grâce à la photo soit, il mandatera un référent, apiculteur bénévole, qui se rendra sur place pour déterminer la nature des insectes.

Sur certains territoires, des communautés de communes et des mairies ont conventionné avec la section apicole du GDS26 et participent financièrement au plan de lutte contre le frelon asiatique. Ce plan est également soutenu par le Conseil départemental de la Drôme.

Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires sur le plan de lutte contre le frelon asiatique en Drôme, contactez le GDS par téléphone (04 75 78 48 30) ou par mail (mathilde.cotte.gds26@reseaugds.com).

Sur les territoires conventionnés

  Prise en charge par le
  ParticulierCD 26SAGDS 26 (apiculteurs)EPCI conventionné
Zone financée par EPCIParticulier qui signale un nid75€20€0€Complément
Apiculteur adhérent qui signale un nid25€

Nid primaire: 50€

Nid secondaire: 100€

50€Complément
Sociétés / MairiesTotalité de la facture0€0€

0€

Le propriétaire du terrain aura un reste à charge à payer de 75 € (particularité pour certaines mairies qui prennent en charge les 75 €).

Après accord du particulier, une entreprise 3D (dératisation, désinsectisation, désinfection) sera mandatée pour détruire le nid.

Sur les territoires non conventionnés

  Prise en charge par le
  ParticulierCD 26SAGDS 26 (apiculteurs)EPCI conventionné
Zone non financée par EPCIParticulier qui signale un nidTotalité de la facture0€0€0€
Apiculteur adhérent qui signale un nid25€

Nid primaire: 50€

Nid secondaire: 100€

Complément0€
Sociétés / MairiesTotalité de la facture0€0€

0€

Le propriétaire du terrain devra payer la totalité du coût de la destruction. Dans cette situation, nous fournissons la liste des entreprises 3D qui ont conventionné avec le GDS26.

Les partenaires

Grâce au soutien de nos partenaires, la plan de lutte contre le frelon asiatique est un succès. L’ensemble de la section apicole souhaite les remercier.

  • Conseil Départemental de la Drôme
  • Valence Romans Agglo
  • Montélimar Agglo
  • ARCHE Agglo
  • Communauté de communes du Royans Vercors
  • Communauté de commune du Crestois et de Pays de Saillans
  • Communauté de communes Dieulefit Bourdeaux
  • Mairie de Chatuzange-Le-Goubet
  • Mairie de Valherbasse
  • Mairie de Pont-de-Barret
  • Mairie de Malataverne
  • Fédération départementale de la Chasse de la Drôme
  • Compagnie Nationale du Rhône
  • Direction Régionale de l’Alimentation et de la Forêt

Reconnaître le frelon asiatique et son cycle de développement

Distinction frelon asiatique/frelon européen

Le frelon asiatique a une taille inférieure au frelon européen. Son abdomen est majoritairement noir avec une bande jaune sur le bas. Le bout de ses pattes est jaune.

Frelon asiatique

Cycle de développement

Au printemps (mars à juin), les reines fondatrices vont émerger et construire de nouveaux nids : ce sont les nids « primaires ».

Ces nids sont le plus souvent situés dans des endroits abrités : ruche vide, trou de mur, bord de toit … Ils sont de petite taille (taille d’un melon au maximum) et l’orifice est basal.

La reine va pondre et la colonie va de plus en plus s’agrandir. Le nid deviendra trop petit : les insectes le quitteront pour en créer un plus gros : ce sont les nids secondaires. Ils sont observés à partir du début de l’été à la cime des arbres, ils sont de grande taille (jusqu’à 80 cm de diamètre) et l’orifice de sortie est petit et latéral.

Lors des premières gelées, les femelles reproductrices quittent le nid en compagnie des mâles pour s’accoupler. Elles seront les seules à hiverner tandis que les mâles, les dernières larves et les ouvrières meurent.

Frelon asiatique

Les entreprises 3D

La section apicole du GDS26 fait intervenir des entreprises 3D qui ont fait le choix de conventionner avec la section. Ainsi, elles s’engagent à pratiquer certaines techniques de destruction à des prix concurrentiels. Toutes les entreprises possèdent le certibiocide et ont suivi une formation dispensée par la Fédération Régionale des Groupements de Défense Sanitaire Auvergne-Rhône-Alpes (FRGDS AuRA).

Expérimentation sur le domaine de la CNR

En partenariat avec la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et la section apicole du GDS07, des expérimentations de piégeages sont réalisées le long du Rhône.

Les expérimentations se sont déroulées au printemps pour le piégeage des reines fondatrices et à l’automne lorsque la prédation des ruchers est la plus importante. Différents pièges et appâts ont été testés afin de déterminer le plus efficace, attractif et sélectif.

Retrouvez l’ensemble des comptes-rendus d’expérimentations en adhérant à la section apicole du GDS26.